Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeux-ListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure







Année 2008

TH de ValenceGisèle Thibault02/10/08

1er Festi-Valence : les Lyonnais à l’honneur

Fiche signalétique
Date : 27 et 28 septembre 2008
Tournois : 1 tournoi en parties originales + 1 tournoi en 3 minutes jumelé avec le tournoi de Fréjus
Organisateurs : Bernadette Roch et le club de Valence-Chabeuil
Tenant du titre : Rémy Poulat (absent cette année)…
Vice-tenante du titre : Clotilde Paillet (fidèle au poste)
Buvette du matin : café + pogne
Goûter : arrivée trop tard pour les gâteaux, ils devaient être très bons
Pot final : exceeeellllllent (notamment les tartines « pintades », sans parler des petits fours, pizzas…) !!!
Météo : frisquet le matin dehors et dedans, presque trop chaud en plein soleil pour le pique-nique mais très agréable.
Caractéristiques : 50 joueurs pour les PO, 142 pour le TH (271 avec Fréjus)

Parties originales

50 joueurs au départ pour les trois parties. On commence par une partie joker express en 17 coups, dont…10 scrabbles seulement…ça démarre sur les chapeaux de roue…C’est une « formalité » pour Sylvie Guillemard qui fait dans le positif…+10, c’est plutôt honnête comme score…pour nous autres, ça n’arrive qu’en rêve ;-))
Elle est poursuivit à distance respectable par Jean Gelineau (2A, -17) et Joël Arnollet (1B, -21). Grosse partie de Gérard Chabert (3B, 4e à -45) et du président de Champagnier Philippe Gallet (5A, 9e à -67 !!).
Une 7 sur 8 joker est ensuite programmée : 17 coups également dont 10 scrabbles (encore !), avec un joli PILIPINO (c’est marrant comme mot, mais bon, ne me demandez pas la définition, qui si ça se trouve est abomifreuse).
Sylvie Guillemard gagne à nouveau mais à -43, c’est dire que ce n’était pas simple…Elle devance Joël Arnollet (-51) et sa chère et tendre Elisabeth Carrez (-58) …à Joël, pas à Sylvie bien sûr…Gérard Chabert continue sur sa belle lancée en étant à nouveau 4e. Patricia Miquet, 4C, est 7e à -93.
Pour terminer en beauté, une 7 et 8 joker s’imposait…16 coups, 1443 points, des scrabbles et nonuples de folie (ASSONEREZ à 237, RAIPONCE à 158 points)…11 scrabble au total, fallait pas s’endormir !
Côté classement, moins d’originalité avec Sylvie Guillemard qui gagne encore à -77, loin devant Joël Arnollet (-144) et Jean Stieber (2B, -159). Gérard Chabert recule un peu, Philippe Gallet revient en force, à nouveau 9e de la partie (-268, ça a bien dépoté)…
Au final :
The best : Sylvie Guillemard (étonnant, non ?)
Deuz’ : Joël Arnollet, -216, logique du classement respectée
3e : Elisabeth Carrez, meilleure N2
7e : Gérard Chabert, meilleur N3
8e : Patricia Miquet, the best N4, in ze PP2 (quel english !)
13e : Philippe Gallet, N5 (PP3 in ze pocket)
36e : Danièle Jacquemin, meilleure N6 (4 participants N6, fallait oser)
Bref, Sylvie et Philippe sont les seuls non-Lyonnais…bravo donc à nos voisins, et c’est pas fini…

Tournoi

142 joueurs au départ cette fois, dont 8 N1 qui veulent succéder à Rémy Poulat. D’autres N2 en rêvent peut-être aussi, allez savoir, pourquoi pas ?
Bref, pour l’accueil, comme d’hab, c’est très bien, on nous prend toujours par les sentiments culinaires, ce qui console en cas de jeu passable. Ce qui fait plaisir aussi quand on joue bien. Donc, ça s’annonce bien.

On ne « sent » pas forcément la liaison avec Fréjus. Pas de résultats intermédiaires en cours de journée (sauf pour la tête quand même !) et ce n’est qu’en rentrant chez soi qu’on peut constater un nombre de PP plus ou moins important en supplément). Pas de pression ou d’enjeu supplémentaire.

1ère partie plutôt cool (ça va empirer l’après-midi) où les écarts ne sont pas tranchés. Les meilleurs calent sur des petites choses et personne n’est au top. Beaucoup de joueurs avec un négatif à deux chiffres, ça fait toujours plaisir et c’est déjà ça de gagné.
Les cadors ayant un peu chuté, on a assisté à un exploit de taille : Pierre Martin-Cocher remporte la partie à -7 ! Pierre, 2A, est fort capable de rééditer ce genre de performance, mais là, pour la première fois depuis son retour au scrabble, il était satisfait de sa partie et content, avec un grand sourire…si, si, vous ne vous rendez pas compte, c’est historique !! ;-))
Bref, c’est assez sympa, et il a toute la pause du midi pour se préparer psychologiquement à s’asseoir table 1. Derrière lui, autre très bonne partie avec Sylvie Couturier, néo-1B, à -10. Elle testera « l’effet table 2 ». Gérard Boccon est 3e, ce qui est moins exceptionnel forcément (encore que, il nous a habitué à mieux), et il est à -11. Marc Thibault, 3A, est 6e à -15.

Les deux parties de l’après-midi se ressemblent, avec des gros scrabbles « unique » pas évidents. On se retrouve avec deux options : cartonner grave, tout voir, flamber et faire une remontée fantastique au classement…ou alors rater, s’énerver, couler désespérément vers le fond…
A la deuxième partie, classement un peu plus traditionnel : victoire de Pierre-Claude Singer (-10) devant Eric Douillet et Sylvain Ravot, 2e ex-aequo à -17 tout de même. Jean-Louis Hubert, 2B, est 6e et se replace dans le wagon de tête. Meena Murali-Mohan, 12e, fait aussi une belle remontée.
Pierre et Sylvie ont subi de plein fouet l’effet tables 1 et 2 et explosent un peu…(sur une partie comme ça, c’était chaud de se maintenir en tête…).

Pierre-Claude Singer, qui s’était emparé de la table 1, ne fait « que » -29 à la dernière, ce qui permet à Sylvain Ravot, au top, de s’imposer. Trois joueurs sont à -3 : Cyril Cavy, Marc Thibault (ils ratent l’avant-dernier coup !) et Sylvie Couturier, qui a retrouvé tout son punch).

Classement final :
1er : Sylvain Ravot, brillant vainqueur, qui s’est bonifié au fil de la journée pour gagner à -36
2e : Clotilde Paillet, qui l’a joué à la régularité (5e deux fois et 6e, -49) pour faire son doublé de vice-vainqueur, pas mal ! Bien sûr c’est la meilleure N2 pour le coup, et la meilleure chez les vermeils, n’en jetez plus !
3e : Eric Douillet, 11e, 2e et 9e, et -59. Discrétion et efficacité.
6e : Marc Thibault, -70, qui peut regretter sa 2e partie. Meilleur N3 (ça risque de se reproduire quelques fois cette année)…
30e : Denise Bonijol, de Provence, 1ère N4. Elle devance Danièle Izac et Sophie Collomb-Muret de 1 et 10 points, dommage pour nos couleurs ;-)
64e : Hélène Sicart, 1ère N5, de Provence également
103e : Janine Billoud, first N6
131e : Josette Dupont-Courtial, du comité, qui découvre la compétition «en douceur» ;-)
Jeunes : Sylvain Ravot et Marc Thibault déjà récompensé, Tristan Boccon récupère la mise (25e, peut mieux faire maintenant qu’il est N2 !)
Vermeils : bravo à Christiane Ricq, 9e, qui n’y croyait pas du tout le matin et a cartonné toute la journée, à la porte des PP1 !
Diamants : Thérèse Emonet, 17e, montre à son collègue de club Jean-Louis Humbert qui commande ;-)

Grand prix : Cyril Cavy s’impose au nez et à la barbe des N1. Le tournoi de Valence lui réussit bien, avec une 3e place il y a quelques années et une victoire saluée comme il se doit par ses fans déchainés ! Bravo à lui !

Mille mercis aux organisateurs, tout était très bien !
Rendez-vous l’an prochain !

Bordure