Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeux-ListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure







Année 2008

Championnat RégionalJean-Pierre Brelle17/03/08

PCS contre l’OPA du team B.

C’est devenu une habitude, le championnat régional c’est au CSA (pardon, à la Côte-Saint-André), avec le café garni à l’accueil et cette année exceptionnellement sans la neige.

 

Malgré l’absence de son leader GB filé à l’anglaise vers les tapis feutrés du bridge(1), le team Boccon a trusté les trophées : TB a eu tout bon en 3ème série (7ème au général), MB malgré sa bulle (sur un scrabble au 16ème coup de l’ultime partie) remporte la 4ème (18ème au général) et MGB prouve aux nostalgiques des belles anglaises des années 60 qu’elle n’a pas qu’un beau châssis (105ème sur 152 en 7ème série).

Les autres annéciens ne sont pas en reste avec les victoires de Marie-Hélène Bouteloup en série 6 (100ème), Clotilde Paillet en Vermeils (10ème), Jean-Louis Humbert en Diamants (15ème) et Yannick Bertrand chez les jeunes (125ème - enfin là, ce n’est pas Annecy, c’est Seynod !).

Ne restent pour les autres que le titre en 2ème série pour Sylvain Tolassy le néo-espoir-grenoblois (5ème et PP1 à la clé) et celui de 5ème série pour la locale Geneviève Bourrin (46ème avec un paquet de PP4).



Quant au titre suprême du CRDS (Champion Régional Dauphiné-Savoie), il était donc réduit à la valeur d’un CSG (Champion Sans Gérard) malgré la participation, longtemps incertaine, de SG l’hôte du jour. C’est finalement PCS qui remporte son premier titre et taxe le tout nouveau TVA (Trophée Voyageant Annuellement) où il gravera son nom : ayant trouvé le temps de jouer les trois parties entre les séances de dédicaces de son nouvel ouvrage(2), il claque un -19 sans réplique. Tout s’est joué dès la première partie où un joli double appui (14ème coup, -33) puis une maçonnerie peu évidente (19ème coup, -18) ont éliminé tous ses adversaires.

Quant aux pronostics de la chroniqueuse officielle (suppléée ici pour cause d’absence au championnat : a-t-elle fait un mot d’excuse au président ?), on leur donnera tout juste la moyenne : 2 gagnants sur 7 seulement, mais 3 autres cités, avec un carton jaune pour l’oubli de Sylvain (alors, Giz, on ne connaît plus les jeunes ?).

(1)et tant pis pour ceux qui avaient parié sur lui, ils ne seront pas remboursés.
(2)« le PCS » tout simplement, en vente dans aucune bonne librairie mais seulement auprès de l’auteur ou chez Promolettres.

Bordure