Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeux-ListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure







Année 2008

Festival de VichyGisèle Thibault08/05/08

Vichy: des émotions en tout genre.

Les meilleures perfs suivent, en vrac. Mention peut mieux faire dans l’ensemble, on a vu mieux pour le comité. Bon, certains ont fait un bon marché aux PP quand même ;-)

Enfin, le charme de Vichy, n’est pas simplement dans les PP, heureusement ! On peut aussi descendre tellement vite dans le classement et se retrouver table 1000 et au-delà...enfin, pour se consoler, il y a les soirées (et midis aussi d’ailleurs) apéro et/ou resto, le beau temps une bonne partie de la semaine et même le très beau temps pour débuter et finir, les promenades au bord de l’Allier, les fous rires, les gens d’ailleurs qu’on prend plaisir à croiser dans les couloirs et dans les salles…encore que, ça dépend des salles, quand on descend ou qu’on file à la salle des fêtes, c’est plutôt du genre « tiens, t’es là aussi, ça me fait plaisir, je me sens moins seul(e) à avoir mal joué / été mauvais / fait la tanche / joué comme une patate, etc etc.
Devant, quand on se retrouve dans les meilleures, et même ZE « grande salle » selon l’expression consacrée, c’est plutôt du genre « oui, j’ai fait une super partie, mais ça va pas durer / pourvu que ça dure »…ah, soupir, c’était quand même bien tout ça !! Dans tous les cas, on y était comme dirait l’autre, et il y a le plaisir de partager avec tout ce monde une même passion, un même plaisir sur certains coups, du dépit aussi, bref, toutes ces émotions qui font qu’on y revient de toute façon !!

Allez, un exemple pour illustrer, vous vous y retrouverez sans doute aussi…j’ai ressenti un grand moment de solitude à la 2e partie, descendue table 733, en me refusant ce fichu « EMOTIONNE » (faut dire qu’après 2 zéros à la première partie, ça calme !)…à nouveau du dépit à la dernière partie quand l’arbitre annonce « pour 1000 points, vous jouez ZIEUTONS – aaaargh, quelle tanche…et un peu plus tard « pour 59 points, on pose R(E)ALGARS – « mais qu’est-ce que c’est que ce truc ??!!...Enfin, un pur moment de jubilation pour conclure, avec le THRILLER, genre « oh la la, sur un R il y a THRILLER, ça serait trop beau, mais rêve pas, c’est trop fermé, jamais ça va rentrer, oooooohhhh siiiiii, il y a un R qui traîne, nan, pas possiiible, ça rentre tout pile !!! Aaahh, trop boooonnn…
Bref…on se calme…

Ah non tiens, il y a eu aussi un autre grand moment de bonheur un soir…dans un resto « bouchon lyonnais » tout prêt du palais des congrès…là, il y en a certains qui se disent, ah oui, bonne adresse…un peu mon n’veu, on y a même vu un certain Jako, c’est pour dire…bref, toujours est-il qu’il y avait en dessert un moelleux au chocolat très prometteur…avec petite fraise sur le dessus, crème anglaise pour accompagner et du chocolat tout chaud qui fond juste comme il faut au milieu…un vrai régal, et c’est peu dire, avec soupir de satisfaction et fermage de yeux pour savourer…ça méritait bien ce paragraphe !! Et en plus, c’était une soirée passée en bonne compagnie…tant qu’à faire…

Vivement les prochaines compètes pour revivre d’autres moments comme ceux-là (moelleux – soirées sympas et THRILER de préférence, zéros et scrabbles ratés s’abstenir ;-) !

D’ici là, voici les différentes perfs relevées :

Championnat 4567 : Jérôme Moret-Davoine 9e. Belle perf de Cécile Castagna (6B), qui marque 53 PP4 (203e). Elle est 7e des N6 au final.

Les Vermeils / Diamants : 45 joueurs qualifiés présents. Le podium : Gérard Payan 15, Clotilde Paillet 25e et Jean-Louis Humbert 31e. Qualification pour Dakar pour ces messieurs ! Beau tournoi de Joël Le Page, 166e, 4A bien calé dans les PP3 (102 pour être exacte). Trois N5 dans les PP4 : Marthe Monin, Hélène Renaud Goud et Renée Reboul.

Coupe d’Auvergne : 50 joueurs. Pierre-Claude Singer est 20e (bof !) Sylvie Damian 34e (encore dans les PP1, elle confirme son nouveau statut) et Clotilde Paillet 46e (rate de peu les PP1). Thérèse Emonet, Jean Eyraud et Paulette Chaponneau marquent des PP2. Joël Le Page (encore !) et Nicole Verdan sont dans les PP3. Renée Reboul fait exploser son compteur de PP4 (+316, gling gling gling) et Simone Tourneux en prend aussi plus de 80.

Paires : Patricia Bourlier a joué avec Michelle Cohard (Auvergne). Elles terminent 31e.

Coupe de Vichy : 44 joueurs. Eric Douillet est 31e, devant Pierre-Claude Singer 54e et Sylvie Guillemard 55e. Très belle dernière partie de Gérard Varlot qui lui permet de rentrer dans les PP1 (21 d’un coup, ça le fait !!). Maryse Eyraud et Alphonse Tarantini prennent des PP3. Michèle Girousse (N6 !) et Suzanne Léger (N5) sont dans les PP4. Michèle est même 3e des N6 sur ce tournoi, ça se signale et s’applaudit !

Classique : pendant les paires, notre délégué classique / webmaster Alain Mareschal s’est distingué en allant jouer le classique. 4e au classement au départ, il est aussi 4e à l’arrivée, dommage pour le podium (c’est qu’on va devenir difficile sur les résultats !).
 
Un grand bravo à Eugénie pour sa victoire finale, ça aussi c’est de la bonne émotion et ça fait super plaisir !! Trop de la balle !! Vous reprendrez un petit « Allez les meufs ! » pour la route ?

La suite au prochain épisode…dans quelques jours…cf. le livre d’or de Besançon :

Dauphiné-Savoie en force !! Alllllleeeeeezzzzz !!!

Bordure