Comité Régional Dauphiné-Savoie de Scrabble®
BordureAccueilBordureBordureActusBordureBordureComitéBordureBordureCalendrierBordureBordureRésultatsBordureBordurePartiesBordureBordureJeux-ListesBordureBordureJeunesBordureBordureClassiqueBordureBordureVaujanyBordureBordureEvianBordureBordurePhotosBordure







Année 2008

Finale InterclubsJean-Pierre Brelle03/06/08

Une seule équipe cette année pour représenter le Dauphiné-Savoie en phase finale des interclubs, celle d'Annecy (étonnant, non ?) : deux Boccon seulement (Martin avait privilégié d'autres occupations...), Pierre-Claude Singer, Jean-Pierre Brelle, Clotilde Paillet, Jean-Louis Humbert, Monique Israël. Elle inaugurait par la la même occasion la nouvelle formule des divisions 1 et 2 avec 16 équipes réparties en 4 poules (ce qui doit faire approximativement 4 équipes par poule). La première épreuve, dans la très belle salle de Savigny-le-temple, consistait donc en un tirage au sort où l'objectif était d'éviter au maximum les  grosses écuries  : ça partait bien avec Rouen et le Bouscat casés dans la poule A et Saint-Leu dans la B. Mais il restait Paris-Elysées (7 joueurs de première série dont Didier Roques, Eric Imbert...) et Nancy (Antonin Michel, Romain Santi, Francis Leroy...) qui se retrouvaient dans la poule D avec les haut-savoyards et Tournefeuille (banlieue de Toulouse). L'objectif était donc simple : battre Tournefeuille pour assurer la troisième place synonyme de demi-finale de division 2.

Le classement se faisant par addition des places sur les 14 joueurs du match, les tactiques diffèrent selon l'adversaire : contre une équipe a priori supérieure, on prendra plus de risques, contre un adversaire de même niveau il faudra assurer davantage.

Pas de miracle dans le premier match contre Nancy. Les Lorrains n'ont pas très bien joué (à part Antonin au top, comme d'habitude), mais ils n'ont pas été les seuls (absence de Gérard sur FRINGUAS...). La défaite reste cependant honorable (58,5 à 46,5). L'heure de vérité arrive ensuite contre Tournefeuille et c'est Jean-Pierre qui se troue (LEGITIME), heureusement sans conséquence : une victoire confortable qui permet de jouer la troisième partie sans pression. Beau tir groupé de la tête d 'équipe contre Elysées (top, top, -2), mais ça ne suffit pas : même score que contre Nancy, ce qui n'est pas si mal.

Après cette journée bien remplie (cinq heures de route et trois parties enchaînées), place au traditionnel repas de gala (non, ce n'est pas le plat principal, ce n'est que la seconde entrée !) avec arrosage modéré : il faudra être en forme demain matin !

L'hôtel est plein de scrabbleurs et les commentaires vont bon train au petit-déj : on suppute sur les futurs adversaires, vu qu'il y a un nouveau tirage au sort pour les demi-finales. Pour la division 2, ça se jouera entre Annecy, Marseille, Strasbourg et Vourles. Le soleil est de la partie, certains en profitent pour faire un peu de marche à pied, histoire de s'oxygéner les neurones.

Ce sera finalement Strasbourg, une équipe déjà souvent rencontrée par les Annéciens. Comme on s'y attendait le match est serré et ce sont les Alsaciens qui s'imposent de deux petits points : l'infanterie a bien assuré (PP1 pour Tristan !) mais ça a craqué devant (bulle stupide pour Gérard et mauvais choix pour JP). Pas de finale donc mais un podium quand même après une victoire de justesse sur Marseille dans le match de classement (cette fois-ci c'est Pierre-Claude qui lâche du lest – TRONQUAI - après quatre très bonnes parties, Tristan assure toujours comme une bête).

Pas de titre pour le comité donc, contrairement à nos voisins lyonnais qui en raflent deux : Vourles en dision 2 et Lyon en division 4 grâce à deux transfuges de chez nous (Lydie Langlais et Bernard Matus).

Le bilan du week-end est somme toute satisfaisant et encourageant pour l'an prochain : outre la progression remarquable de Tristan, on notera les 5 parties au top réalisées (2 pour Gérard et Jean-Pierre, 1 pour Pierre-Claude), ce qui particulièrement important dans cette compétition. On est loin évidemment de Saint-Leu (5 top sur 7 joueurs en finale), mais on peut progresser !

Bordure